nam.r logo

transition énergétique
des établissements
éducatifs

tRees visuel

2019

tRees déploie son potentiel dans les Hauts-de-France

contact

un programme construit pour répondre à l'acte 4 de l'Appel à Programme CEE du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire 2018-2020 :

« Expérimenter des opérations territoriales modèles, ambitieuses et innovantes dans leur méthodologie, qui seraient susceptibles d'activer le potentiel de massification et d’industrialisation de la rénovation (par exemple des opérations utilisant de nouvelles méthodes de ciblage) notamment pour la rénovation massive des bâtiments publics, tant du côté de la demande que de l’offre, en intervenant comme « faiseur de marché ». Ces initiatives pourront, entre autres, cibler les bâtiments scolaires qui souffrent souvent du morcellement de la propriété et de la gestion des bâtiments entre collectivités. »

massifier par l'innovation et la donnée

La massification des rénovations des établissements éducatifs, objectif placé au coeur des engagements de l’Etat, ne peut pas se faire de manière optimale sans que les acteurs engagés disposent d’une connaissance commune du parc éducatif. L’accès à des informations sur l’état des établissements éducatifs et leurs environnements, véritable premier niveau de diagnostic de rénovation, est essentiel pour garantir la massification des opérations de rénovation, ceci au niveau des acteurs publics, engagés dans la création de politiques publiques pertinentes, comme au niveau des acteurs privés, qui ont besoin d’un ciblage pointu d’opérations pour optimiser leurs activités, ou bien associatifs, qui souhaitent connaitre l’état des établissements et les axes d’amélioration possibles.

notre objectif :

massifier les rénovations en ouvrant à tous des données pour accélérer la prise de décision, le ciblage précis et l’élaboration de projets pour les territoires des Hauts-de-France

our common future

En 1987, le rapport Bruntland « Our common future », mobilisait la communauté internationale sur la nécessité de changer notre développement et consacrait avec lui l’avènement du développement durable.

signaux au rouge

2019 : des progrès ont été faits mais très insuffisants, les signaux sont au rouge.

nouvelle génération engagée

Les générations “futures” auxquelles s’adressait la déclaration de Rio 1992 sont aujourd'hui les générations actives, nées avec le réchauffement climatique, l’effondrement de la biodiversité et la perturbation du cycle de l’eau.
Les trentenaires n’ont jamais connu la quiétude d’une Terre éternellement nourricière. Leur environnement naturel, c’est un environnement dégradé.
C’est pourquoi ils sont engagés dans des démarches durables, beaucoup plus que leurs aînés.

accord de Paris

Malgré la gravité de la situation, il est encore temps d’éviter le pire. C’est tout le sens de l’Accord de Paris de 2015 : changer la trajectoire d’augmentation des émissions afin de contenir à 2°C l’augmentation de la température pendant ce siècle.

changement de trajectoire

Certes les bonnes pratiques, les bons gestes et la sobriété doivent devenir la norme, mais les techniques doivent être ré-orientées vers un objectif prioritaire : restaurer la Terre.

l’ia change la donne

Parmi ces techniques, la plus révolutionnaire est l’intelligence artificielle. Elle doit aider à sauver l’humanité au lieu de la concurrencer.
Les générations actuelles évoluent avec les réseaux sociaux, les transmissions instantanées, l’intelligence artificielle.
Un univers naturel pour elles.

l’urgence de l’efficacité
énergétique

L’urgence climatique a été déclarée par le Gouvernement qui a rehaussé son ambition, en fixant, au sein du Plan climat de juillet 2017, l’objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 à l’échelle du territoire national. Ce rehaussement correspond à une division des émissions de CO2 entre 1990 et 2050, non plus par un facteur 4 mais supérieur à six. La Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) est donc en cours de révision pour intégrer cette ambition renforcée.

Elle dessine le chemin de la transition écologique et solidaire dans tous les secteurs : transports, bâtiments, agriculture, forêts, énergie, industrie, déchets.

2014

-

2015

-

2016

-

2017

+ 8%

d’émissions
carbonne

émissions annuelles nationales de
CO2 en 2016
secteur du
bâtiment

Comment ne pas dépasser 2°C d’augmentation de la température pendant ce siècle ?

Par la neutralité
carbone

une législation dans
le sens de la transition

  • Face à la l’urgence climatique et au niveau de pollution dans de nombreux établissements scolaires en France, le Gouvernement décide, pour assurer le financement de la rénovation énergétique, et notamment dans le cadre du Plan de Rénovation Énergétique des Bâtiments d’avril 2018, d’allouer près de 9 milliards d’euros prévu dans le Grand Plan d’Investissement et 5 milliards d’euros dans le cadre du dispositif de certificat d’économie d’énergie (CEE).

  • tRees est la réponse portée par nam.R qui a été agréé par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et l’Ademe pour la rénovation.

  • Le programme a été pensé à l’aune des différentes recommandations du Plan Climat, du Plan de Rénovation Énergétique des Bâtiments, des recommandations de l’Ademe, du Rapport du groupe de travail “Rénovation énergétique des bâtiments éducatifs” de la Caisse des Dépôts et Consignations et du Plan Bâtiment Durable, mais aussi aux recommandations du Rapport Villani sur l’Intelligence Artificielle.

tRees logo
visuel trees

1. tRees analyse l’établissement

grâce aux outils d’intelligence artificielle : à partir d’images, de textes, de données structurées, il détermine les informations à rechercher.

2. crée des données actionnables

qui offrent une vue globale de ces caractéristiques, plus ou moins détaillée selon l’usage final à l’image d’un scanner médical.

3. établit un diagnostic

ou plusieurs, le cas échéant en fonction des objectifs de chaque acteur.

4. propose des solutions

sortes d'ordonnances délivrées suite au diagnostic, proposant les meilleurs remèdes, les moins coûteux, leur posologie et leur localisation, afin que le parc de bâtiments scolaires retrouve sa santé.

construit une représentation numérique du monde physique pour réaliser les transformations écologiques, économiques et numériques des organisations.

nam.R rend les données actionnables

En effet, les données sont difficilement mobilisables lorsqu’elles sont en silo, aussi nam.R les récupère, les organise, les structure et les enrichit de façon continue, grâce à l’intelligence artificielle.

Notre raison d’être est donc de mettre au service du bien commun les données disponibles. Ainsi l’intelligence artificielle se met au service de la nature. La transition énergétique, qui se nourrit des sciences de l’environnement et de l’énergie, s’appuie donc sur la data science.

2019

tRees déploie son potentiel
dans les Hauts-de-France.

haut-de-france map

Par le choix de la région Hauts-de-France comme premier terrain d’intervention, tRees met en place un plan de rénovation qui va profondément impliquer toute une région et surtout les jeunes, dans un vrai changement de modèle.

La politique Climat Air Énergie de la Région vise à accélérer la Transition Énergétique et Écologique (TEE) du territoire régional, tout en amplifiant la Troisième Révolution Industrielle (TRI) (production et consommation responsables, performance énergétique des bâtiments, énergies renouvelables, mobilité décarbonée, ...), combinant adaptation au changement climatique, amélioration de la qualité de l’air, développement économique et création d’emplois.

En devenant pilotes du programme, les Hauts-de-France deviennent précurseurs dans la transition écologique et réalisent une avancée majeure pour le futur des générations d’élèves qui fréquentent ou fréquenteront leurs établissements scolaires.

tRees est avant tout un programme d’intérêt public qui implique un grand nombre d’acteurs : responsables d’établissements scolaires, collectivités, élus, entreprises, enseignants et élèves… Chacun trouvera sa place au sein du programme et contribuera à son niveau à cette transition tout en oeuvrant à dynamiser l’économie locale.

Sources des chiffres :
Région académique Hauts-de-France en chiffres 2017-2018, Académies Amiens - Lille
Publication de l’observatoire climat Hauts-de-France, édition 2017

haut-de-france map

1 192 900

élèves (1er et 2e degrés)

haut-de-france map

5 230

écoles (1er degré)

haut-de-france map

658

collèges (2e degrés)

haut-de-france map

356

lycées (2e degrés)

+1,77°C
à Saint-Quentin

augmentation des températures moyennes de 1955 à 2016

potentiel de création d’emplois dans la rénovation énergétique des bâtiments

9300 ETP* locaux
entre 2015 et 2050

*équivalent temps plein
source : Ademe

5200 artisans RGE*
recensés par Qualibat

*reconnus garants de l’environnement
source : Qualibat

150 millions de m2
bâtiments éducatifs
280 millions de m2
bâtiments des collectivités territoriales

source : Plan Bâtiment Durable

responsables
d’établissements
scolaires

Vous êtes directeur d’établissement scolaire, professeur concerné par votre environnement de travail : tRees permet une transformation des bâtiments, souvent « passoires énergétiques ».

Votre profession vous donne déjà accès à un grand nombre d’informations sur votre établissement : superficie, surface occupée, année de construction… La plateforme analyse et synthétise pour vous toutes les informations obtenues grâce à des données ouvertes et vous offre la possibilité de voir immédiatement quels sont les travaux réalisables, quelle est la meilleure période pour les prévoir, quelles sont les économies financières et énergétiques qu’ils permettraient et quelles sont les subventions à votre disposition pour les réaliser !

élus,
collectivités,
société civile

tRees présente un intérêt écologique majeur en permettant la rénovation optimale des établissements scolaires mais c’est avant tout un programme d’intérêt général précieux pour les collectivités.
En rendant possible un diagnostic et un catalogue de travaux de rénovations à réaliser sur votre parc éducatif, tRees le rend ainsi plus attractif pour les familles ayant des enfants à scolariser.
Outre l’impact positif sur la transition écologique, c’est aussi une solution qui permet de dynamiser l’économie locale en vous mettant en relation avec des entreprises spécialisées pouvant prendre en charge ces rénovations.

enseignants,
élèves,
parents d’élèves

Des actions pédagogiques seront organisées par le Comité 21, association qui depuis 25 ans accompagne les entreprises et les collectivités sur le développement durable, afin de vous sensibiliser aux économies énergétiques réalisées par ces travaux et au bien-être qu’elles engendreront.

Vous deviendrez ainsi acteurs de la lutte contre le changement climatique.

banques,
fournisseurs d'énergie,
entreprises du bâtiment,
artisans

tRees repère pour vous les potentiels chantiers à proximité de votre entreprise, vous indique la période la plus propice à la réalisation des travaux, vous permet d’optimiser vos interventions en groupant par exemple plusieurs établissements pour une même intervention.

Vous êtes en contact direct avec les décideurs, vous savez précisément l’étendue du travail à effectuer et vous pouvez ainsi vous positionner très facilement pour proposer une offre.

exemple de plateforme tRees

partenaires tRees
financé par
et l'intérêt marqué de

Le Collège de France s’engage dans le programme tRees en apportant sa renommée à la diffusion du programme auprès du monde académique et de la recherche. Collège de France

Spécialisé en économie et en modélisation financière, l’Institut Louis Bachelier (ILB) mobilise plus de 400 chercheurs, 85 entreprises privées et plusieurs partenaires publics. Au sein du programme tRees, l’ILB participera à la construction des indicateurs et à la communication du programme. Institut Louis Bachelier

L’Ecole Polytechnique, partenaire de nam.R depuis plusieurs années, est le lieu emblématique de la recherche française qui s’engage dans le développement durable. Au sein du programme tRees, l’Ecole Polytechnique s’engagera au côté de ses laboratoires, au premier rang desquels le Laboratoire de Météorologie Dynamique, dans la production d’expertise sur le traitement de données sur la consommation énergétique des établissement éducatifs.   Ecole polytechnique

Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) est un acteur incontournable du développement durable dans les territoires. Au sein du programme tRees, le CEREMA participera à la constitution d’indicateurs, à la création du catalogue ainsi qu’à la communication autour du programme. CEREMA

Pouget Consultants est une société leader de conseil et d’ingénierie énergétique. Son activité se situe au croisement des métiers de l’immobilier et de la performance énergétique et environnementale. Au sein du programme tRees, Pouget Consultants participera à la constitution d’indicateurs ainsi qu’à la création du catalogue. Pouget Consultants

Le Comité 21, comité français pour le développement durable, est le principal réseau français des décideurs économiques, territoriaux, associatifs, scientifiques et universitaires engagés dans la transformation. Au sein du programme tRees, le Comité 21 accompagnera nam.R pour intégrer le programme aux grands enjeux territoriaux, assurer la conception et la communication des contenus pédagogiques et diffuser, avec son collège citoyen, les grands principes de la citoyenneté écologique. Comité 21

Le LMD est une unité mixte de recherche implantée sur trois sites : l’École Polytechnique, à l’École Normale Supérieure et à l’UPMC. Il est considéré comme le principal laboratoire européen sur les questions d’études climatiques, regroupant plusieurs centaines de personnes dans ses équipes. Le LMD est spécialisé dans la modélisation climatique et le traitement d’images satellites. Au sein du programme, il contribuera à la construction des indicateurs.

nam.r logo

transition énergétique
des établissements
éducatifs

appel à programme CEE du MTES 2018-2020

massifier par l’innovation et la donnée

notre objectif :

massifier les rénovations en ouvrant à tous des données pour accélérer la prise de décision, le ciblage précis et l’élaboration de projets pour les territoires des Hauts-de-France

visuel trees

1

2

3

4

tRees analyse l’établissement

grâce aux outils d’intelligence artificielle : à partir d’images, de textes, de données structurées, il détermine les informations à rechercher.

crée des données actionnables

qui offrent une vue globale de ces caractéristiques, plus ou moins détaillée selon l’usage final à l’image d’un scanner médical.

établit un diagnostic

ou plusieurs, le cas échéant en fonction des objectifs de chaque acteur.

propose des solutions

sortes d'ordonnances délivrées suite au diagnostic, proposant les meilleurs remèdes, les moins coûteux, leur posologie et leur localisation, afin que le parc de bâtiments scolaires retrouve sa santé.

haut-de-france map

2019

vous êtes :

Exemple de plateforme tRees

tRees, en images

nos partenaires